• Service enfance jeunesse 0

Service enfance jeunesse

Nouveau service enfance-jeunesse

Rentrée scolaire 2022

Suite au retrait de la commune de Plœuc-L’Hermitage du Syndicat de Lorge au 31 août prochain, la mairie met en place de nouveaux centres de loisirs et profite de l’occasion pour réorganiser le service enfance-jeunesse. 
Un nouveau service. 
« La reprise des centres de loisirs est l’occasion de structurer un véritable service enfance-jeunesse » explique Anne-Marie Charpentier, 1ère adjointe déléguée à l’enfance et à la jeunesse. « Ce service couvrira l’ensemble des temps périscolaires : garderies du matin et du soir, temps du midi, centre de loisirs des mercredis, petites et grandes vacances ». Pour cela, la Mairie a recruté, depuis le 16 mai dernier, Ludovic Evard qui arrive de la Mairie de Saint-Brieuc. Une enquête auprès des parents. La municipalité a lancé une enquête auprès des parents pour connaitre le taux de satisfaction des services proposés et mieux cerner les besoins des familles. « Nous posons, par exemple, la question de l’ouverture des centres de loisirs la dernière semaine d’août et pendant les vacances de Noël, ce qui n’était pas le cas jusqu’à présent » commente le Maire, Thibaut Guignard. 
Un nouveau Projet Éducatif 
La structuration du service enfance-jeunesse, c’est l’occasion de mettre en place un nouveau Projet Éducatif pour les 450 enfants scolarisés dans les 5 écoles primaires. « Nous souhaitons que les enfants soient acteurs de leur territoire. Qu’ils apprennent à être citoyen, bien sûr, avec les notions de droits, de devoirs et de respect, mais aussi qu’ils apprennent à connaître leur ville, leur environnement, et les autres jeunes du territoire » explique Thibaut Guignard. De nombreux projets. Cette reprise en main de la compétence enfance-jeunesse est aussi l’occasion de préparer d’autres actions. « Ainsi nous avons mis en place un groupe de travail avec les associations de parents d’élèves, les directeurs d’écoles, Familles Rurales …, pour proposer des actions en lien avec la parentalité : des conférences-théâtre, des groupes de paroles thématiques, des interventions de psychologue, ou bien encore des ateliers parents-enfants » poursuit Anne-Marie Charpentier. 
Organiser le temps du midi. 
Les élus souhaitent « mieux occuper les enfants sur le temps du midi en proposant des activités culturelles ou sportives car nous rencontrons des problèmes de comportement avec des enfants débordant d’énergie. Il ne s’agit pas de retirer aux enfants leur temps de pause du midi mais de mieux encadrer les activités sur la cour ». Des recrutements en cours. Pour renforcer le service, la Mairie recherche des profils avec BAFA (brevet d'aptitude aux fonctions d’animateur) ou BAFD (brevet d'aptitude aux fonctions de directeur). « Face à la pénurie d’animateur, la commune prendra en charge les formations le cas échéant » précise le Maire.Légende photo : Ludovic Évard, Anne-Marie Charpentier et Thibaut Guignard